«

»

Sep 12

Souvenirs de la guerre d’Espagne

LES FILS Darton664-bef04E LA NUIT
Souvenirs de la guerre d’Espagne ( juillet 1936 – février 1939)
Antoine Gimenez

À LA RECHERCHE DES FILS DE LA NUIT
par les Giménologues

Coffret deux livres + CD-Rom
1000 pages — 22 €

Edition Libertalia
http://www.editionslibertalia.com

Le premier livre de ce coffret est constitué du manuscrit original des Souvenirs de la guerre d’Espagne, d’Antoine Gimenez (1910 1982). Italien d’origine, Antoine Gimenez, de son vrai nom Bruno Salvadori (1910-1982), a participé à la guerre d’Espagne dans les rangs de la colonne Durruti. Il y relate son expérience de la guerre, des luttes sociales, mais aussi de la vie ordinaire bousculée par les combats dans les villages des bords de l’Ebre où vont cohabiter, des mois durant, paysans pauvres et volontaires de tous horizons. Il fait alterner les descriptions saisissantes des embuscades et des coups de main, qui opposent son groupe aux « fascistes », avec des notations politiques ou même intimes et érotiques.

Le second livre est consacré à une étude critique du Groupe international de cette colonne, portant sur les principaux épisodes de la guerre dans sa zone d’intervention, sur les collectivités paysannes et, plus généralement, sur les groupes de francs-tireurs, les « Fils de la Nuit », formés sous le contrôle des colonnes.
Les gimenologues ont accumulé mille analyses historiques, notices biographiques, documents de toutes sortes.
Résultat : accompagnant le livre de Gimenez, un volume de notes qui compte près de 1 000 pages.

Enfin, un CD-Rom rassemble dix heures d’émissions consacrées au récit d’Antoine Gimenez.

 

zaragoza-709x1024

¡A ZARAGOZA O AL CHARCO!
Aragon 1936-1938. Récits de protagonistes libertaires
Les Giménologues
Ed L’Insomniaque
Prix : 20 €

Le 19 juillet 1936, Saragosse tombe aux mains des troupes franquistes soulevées contre la république espagnole. La chute de la « perle anarchiste » représente une terrible catastrophe pour le camp libertaire.
En Catalogne et en Aragon, des volontaires se mobilisent pour reprendre la ville et, pour la plupart, l’offensive ne peut se dissocier de la mise en œuvre du communisme libertaire.
C’est ce que retrace cet ouvrage, ancré dans des récits d’hommes et de femmes engagés à divers titres dans ce processus à la fois militaire et révolutionnaire, que les anarchistes se retrouveront peu à peu seuls à poursuivre.

Chercheurs autodidactes mais extrêmement lettrés et méticuleux, les Giménologues ont rencontré ces rescapés – ou leurs enfants. Dans la continuité des Fils de la Nuit, les Giménologues tentent une nouvelle fois d’articuler les histoires particulières et l’analyse des questions collectives. Ils ont ajouté des développements de leur cru sur la nature du projet communiste libertaire, ainsi que sur la polémique, encore entretenue de nos jours, à propos d’une supposée cruauté spécifique des anarchistes espagnols.

 

A propos de l'auteur

Motomike